Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Pays du Haut Barr, Agence immobilière SAVERNE 67700

L'actualité de CENTURY 21 Pays du Haut Barr

Carnaval de Saverne : 21 - 22 Février

Publiée le 13/02/2015

Comme partout en Alsace, le carnaval est une tradition très ancienne à Saverne.

Le lundi suivant le cinquième dimanche après l'Epiphanie, on servait une collation dans la salle du Magistrat (Ratsube). Les notables ainsi que leurs épouses y étaient conviés. De paisible collation au début, on en arrive avec le temps à de vrais festins, voire à des beuveries avec danses et farces.

Entre les deux guerres, le Cercle Catholique d'hommes et de jeunes gens organise des Kappensitzungen au foyer Saint Joseph. Dès l'après guerre, probablement en 1947, le Théâtre Alsacien, puis la tricolore reprennent cette tradition.

De son côté, la Concordia prenait traditionnellement en charge les soirées de bal masqué au chateau des Rohan. Lors du samedi précédent carnaval et le soir du mardi gras, la salle Marie Antoinette était décorée selon un thème.

A l'initiative de la société Carnavalesque Einhorn, la première cavalcade avec des troupes étrangères à la ville a lieu le 10 Mars 1979.

De par sa situation géographique, Saverne se trouve à la confluence de deux grands courants Carnavalesques. Les traditions Savernoises sont par conséquent le fruit d'un savant brassin des coutumes Carnavalesques Rhénanes et des traditions alémaniques. De ce panachage est né les spécificités Savernoises qui se traduisent notamment par la présence typiquement allémanique créé en 1984 les Hobarrer Deifel (les Diables du Haut Barr), tout en attribuant une symbolique particulière au chiffre 11, héritage direct des Carnavals Rhénans.

Notre actualité